Vous prendrez bien un cookie ? Ce site en utilise pour mesurer son audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus   Accepter   et découvrir une recette de Cookies... au chocolat !

Histoire du chocolat

cacao

Histoire du cacao et du chocolat, de la nuit des temps à nos jours.

  • Nuit des temps

    Mayas : la culture du cacaoyer

    cacaoyer
    cacaoyer

    Le roi Hunahpu ordonne à son peuple de cultiver le cacaotier pour faire un breuvage rituel, appelé chaucau haa.

    Les fèves de cacao font office de monnaie d'échange.

    L'utilisation du cacao dans l'alimentation est plus ancienne de 1000 ans que ce que l'on pensait jusqu'à présent.
    Des chercheurs du Hershey Foods Technical Center de Pennsylvanie et du Département d'anthropologie de l'université du Texas ont décelé les traces de cacao dans les poteries provenant de tombes situées sur un site archéologique Maya à Colha, au nord de Belize, en Amérique Centrale et remontant de 600 ans avant J.C. à 250 ans après J.C. Ils rapportent leurs travaux dans la revue Nature du 18 Juillet 2002.
    Dans trois de ces poteries, ils ont découvert de la théobromine, une des 500 substances du cacao

  • 10ème siècle

    Toltèques : la légende du Serpent à Plumes

    Quetzalcóatl
    Quetzalcóatl

    Les terres mayas, prises par les Toltèques, sont gouvernées par le roi et prêtre Quetzalcóatl. Il vénère le cacahuaquahuitl (cacoyer).
    Souhaitant devenir dieu, il demande à un sorcier de lui concocter un breuvage d'immortalité (cacao). Mais le breuvage est empoisonné.
    À l'agonie, Quetzalcóatl part sur un radeau, promettant de revenir une année, placée sous le signe du "roseau" (Ce-acalt).
    Les années passent, les Toltèques vouent un culte à Quetzalcóatl, devenu le "Serpent à plume" et font pousser l'arbre à cacao, et reprennent tous les rituels qui y sont attachés

  • 14ème siècle

    Aztèques : les fèves rares

    AztequesCodex Aztèque

    Les Toltèques vaincus, transmettent nombre de leurs traditions aux Aztèques, dont la façon de faire naître du "cacao de terre" : le xocoatl.

    Seuls les plus hauts dignitaires ont accès au breuvage, composé de pâte de cacao, d'eau et d'épices tels que poivre, vanille, piment, cannelle,…

    Relativement rares, les fèves de cacao servent également de monnaie d'échange

  • 16ème siècle

    Découverte de l'Amérique... et du cacao

    AcatlAcatl,
    symbole du roseau

    En 1502, à son arrivée sur l'île de Guanaja, les Aztèques font offrande de fèves de cacao à Christophe Colomb. En signe de bienvenue, les Indiens lui proposent leur boisson sacrée. écœuré par la bouillie amère et piquante, Christophe Colomb ne voit aucune utilité à ramener le cacao en Espagne.

    En 1519, Hernan Cortés débarque sur la côte de Tabasco.

    En cette année du "roseau" les Aztèques, le prennent immédiatement pour le "Serpent à Plume", revenant d'où le soleil se lève, comme promis par la légende.

    Le roi Montezuma offre à Cortés, dieu vivant, une plantation de cacaoyer en tribut et lui sert du xocoatl, boisson des dignitaire.

    Cortés perçoit la grande valeur du cacao. Il en développe la culture et améliore la recette du xocoatl, en lui ajoutant du miel, puis, plus tard, du sucre, venu des champs de canne plantés au Mexique.

    En 1527, Hernan Cortés rentre en Europe avec le cacao dans ses bagages.

    Peu à peu, le chocolat séduit l'Espagne.

  • 17ème siècle

    Découverte de l'Amérique... et du cacao

    chocolatierechocolatière

    En 1585, une première cargaison de cacao arrive de Veracruz à Séville:  le commerce du cacao débute. Pour se réserver la boisson, les nobles décident de mettre d'énormes taxes sur le cacao pour le laisser hors de portée du peuple.

    En 1606, Antonio Carletti introduit le cacao en Italie, à son retour des Amériques.

    En 1615, Louis XIII épouse Anne d'Autriche, infante d'Espagne, avec qui le chocolat fait son entrée officielle en France.

    En 1624, un théologien publie un écrit condamnant la consommation de chocolat dans les couvents, ce breuvage "échauffant es esprits et les passions".

    En 1655, les Anglais prennent la Jamaïque aux Espagnols et commencent à importer le cacao en Grande Bretagne

    En 1656, la France inaugure sa première plantation de cacaoyer en Martinique.

    En 1660, Louis XIV se marie avec Marie Thérèse d'Autriche et permet au sieur David Chaillou à faire commerce d'une composition appelée "chocolat".

    En 1671, Chaillou ouvre sa 1ère boutique à Paris.

    En 1674, les anglais inventent le chocolat solide. "At the Coffee Mill and Tobacco Roll", une boutique londonienne, le commercialise en "boudins à l'espagnole" et en pastilles

  • 18ème siècle

    Comme une traînée de poudre... de cacao

    En 1705, un édit autorise 150 limonadiers à devenir "chocolatiers de la Reine" en France.

    En 1778, les autrichiens créent la première recette d'un gâteau au chocolat

    Partout en Europe, le chocolat est à la mode

    La recette de chocolat de Louis XV

    « Vous mettez autant de tablettes de chocolat que de tasses d'eau dans une cafetière et les faites bouillir à petit feu quelques bouillons ; lorsque vous êtes prêts à le servir, vous y mettez un jaune d'œuf pour quatre tasses et le remuez avec le bâton sur un petit feu sans bouillir. Si on le fait la veille pour le lendemain, il est meilleur, ceux qui en prennent tous les jours laissent un levain pour celui qu'ils font le lendemain ; l'on peut à la place d'un jaune d'œuf y mettre le blanc fouetté après avoir ôté la première mousse, vous le délayez dans un peu de chocolat de celui qui est dans la cafetière et le mettez dans la cafetière et finissez comme avec le jaune »

  • 19ème siècle

    A la chaîne : l'industrialisation du chocolat

    van-houten

    En 1820, Antoine-Brutus Menier invente la tablette de chocolat

    En 1828, Coenrad Van Houten (Pays Bas) dépose le brevet de la poudre de cacao.

    En 1831, Charles Amédée Kolher y ajoute des noisettes

    En 1866, Fry met au point les tablettes à croquer en Grande Bretagne

    En 1875, Daniel Peter et Nestlé mettent au point le chocolat au lait et créent le "Gala-Peter"

  • 20ème siècle

    Chocolats : le chocolat dans tous ses états

    Nutella

    En 1901, PhilippeSuchard lance la tablette Milka.

    En 1912, Jean Neuhaus (Belgique) invente la praline

    En 1914, Pierre-François Lardet (France) invente le Banania, boisson instantanée, mélange de cacao, sucre et farine de banane.

    En 1915, les Belges inventent le ballotin de carton.

    En 1925, l'américain Forrest Mars invente la barre chocolatée fourrée.

    En 1949, Pietro Ferrero met, (enfin), au point la recette du Nutella !