Mi-cuit au chocolat et piments oiseaux

piment

Ou comment chauffer son homme en 15 mn chrono…

piments oiseaux

Voila un an déjà que je mettais du chocolat dans mon cartable. Une année bien remplie qui ne m’a pas permis de poster très souvent ni de me promener régulièrement dans la blogosphère.

Mais ca y est, c’est fini… dernière soutenance mardi dernier.. je n’ai plus qu’à attendre les résultats et à me lancer dans de nouvelles aventures. Je profite (enfin) de ce petit répit pour vous présenter LA recette aphrodisiaque par excellence… imaginez… le moelleux du biscuit chocolat, le fondant des « Pyrénéens »[1] et le piquant des piments oiseaux

J’en vois déja qui écarquillent les yeux, se disant que mon intermède estudiantin m’a fait perdre la tête.

Eh bien, je dis NON ! Je dirais même que cette recette-là ferait facilement perdre la tête à bien des hommes. Si si ! 😉

L’idée : revisiter l’incontournable « moelleux au chocolat » (aussi appelé fondant ou mi-cuit, selon les recettes). J’avais déja tenté les moelleux au Rocher praliné, fait également des Fondants au chocolat pour mon chéri (pour Mr Chocoholic, qui -contrairement à moi- a un faible pour les bouchées Mon Chéri)… et puis, Saint Valentin oblige, j’ai eu envie de donner un peu de piquant à cette recette.

mi-cuit au chocolat et Pyrénéens Le principe est très simple (comme toujours 🙂 ): intégrer dans la pâte chocolatée, des piments oiseaux finement hachés. Pour plus de piquant, on peut également faire infuser préalablement 1 piment supplémentaire par portion dans le beurre qui sera utilisé pour réaliser la préparation au chocolat.

On insère ensuite dans chaque ramequin, 2 Pyrénéens, qui fondront délicieusement en cours de cuisson.

mi cuit au chocolat et piment

L’avantage de cette recette : elle est ultra-rapide et les mi-cuits se démoulent facilement à la sortie du four, pour peu qu’on ait bien beurré et fariné les ramequins.

La recette complète est consultable sur le site :

Voila : 15 minutes chrono !… et je vous garantie que même harassé par une journée de boulot infernal, épuisé par les embouteillages, affligé par les enfants qui se disputent,… ce mi-cuit va réveiller votre homme en moins de temps qu’il ne faut pour plonger la cuillère dans ce coeur fondant 😉

mi-cuit au chocolat et piment inside (clic sur les images pour les agrandir)

Désolée pour la piètre qualité des photos… j’ai du perdre un peu la main depuis que j’ai mis mon blog au ralenti… j’espère que ca reviendra vite 🙂


Edit : suite à la remarque de BigCuistot, je précise que le dosage du piment permet juste de titiller les papilles et de mettre en valeur le gout du chocolat. Il s’agit juste de mettre en valeur les gouts, pas de mettre le feu au papilles 😉

Notes

[1] Lindt

Enregistrer

Enregistrer

Partager :
PartagerFacebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest
Suivre Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterest

29 commentaire sur “Mi-cuit au chocolat et piments oiseaux

  1. Depuis que je suis tombe sur ton blog je suis un grand fan. Malgré le peu de recette, c’est un plaisir de suivre les quelques billets…

    Ce que je craindrai un peu ce serait la force du piment en bouche, mais cela a tout l’air d’etre équilibre quand meme…

  2. Ton absence aura été longue mais comme tu reviens, tu es pardonnée.
    D’ailleurs je ne t’en voulais pas mais tu me manquais.
    Ce piment sur ton gâteau réveillerait un mort, je me contenterais de ce qui est dessous!
    Bises, bises, bises.

  3. j’adore de toute façon le chocolat épicé, par contre ciel je ne connais pas les pyrénéens donc j’ai du mal à imaginer le goût de ton dessert ….honte à moi !

  4. eh ben, non, je ne te prends pas pour une dingue!!! j’adore l’association du chocolat et du piment (que je connais depuis quelque temps) mais je n’avais pas encore eu l’idee de m’en faire un gateau!!! en tout cas ce coté opposition puissance – douceur me plait beaucoup!!! merci

  5. @ bigcuistot : c’est assez équilibré : pas question de mettre une dose de piment qui arrache tous les autres gouts 🙂

    @mamina : oui oui! je conseille effectivement de laisser le piment de la photo en déco… sinon, ca risque de faire à perdre les cheveux en plus de la tete !

    @ claude olivier : je crois bien que ca doit aussi faire perdre la tete aux filles… va falloir que tu essaies et nous tienne au courant

    @ khala et rosa : merci !!!

    @ mercotte : les Pyrénéens sont mes péchés mignons de Noel (on a du mal a en trouver en dehors des périodes de fêtes) … sensation de froid en bouche, puis, tout le fondant du chocolat… j’en frissone !

    @ philo et annellenor : moi aussi, je privilégie le vite fait bien fait.. c’est tellement plus pratique 😉

    @ florence : heureuse qu’il y en ait au moins une qui ne me prenne pas pour une dingue 😉

    @tous : redécouvrir le plaisir de lire vos commentaires est un vrai bonheur ! MERCI !

  6. elle est reviendue !!!!!!!!!!!!!!!!!!! yiiiiiihaaaaaaaaa !!
    Avec une recette au chocolat en plus on a du bol :op
    Choc/piment, ce n’est pas moi qui vais te contredire 😀

  7. je teste le week prochain pour un repas d’amoureuxxx!!!

    je n’ai jamais osé le mélange choc/piment mais c’est décidé je vais aphrodizé mon homme!!!!!

  8. tu es de retour, tu es de retour, bon sang, tu es de retour!!! mais quelle joie! et lire que tu as tout accompli, je suis si contente pour toi!! de gros bisous!

  9. yes! she’s back 🙂
    Donc tu n’as pas fait une deuxième année étudiante? Je me demandais justement…
    Je n’aime pas les pyrénéens, mais si c’est pour les mettre dans tes fondants, ça marche 🙂

  10. @ marion annika, alhya et loukoum : yes I’m back and o happy de vous lire à nouveau 🙂

    @ loukoum : non, je n’ai pas convaincu Mr Chocoholic de signer pour une autre année d’études (pour l’instant !)

    @ Sha, tu as raison, pimenter la vie, il n’y a que ca de vrai !

    @ Edith : pas si cuisant que ca, je te rassure 🙂

    @ Micky, shinobi et Francois : 15 minutes et c’est à vous !

    @ annasland : bonne aphrodiZation !

  11. ben! voilà encore une page que je découvre avec un immense plaisir ! je n’ai jamais goûté les chocolats avec des épices ! je crois que tu as fait une recette avec du poivre ! mais là, pas trop tentée pour le moment ! demain je teste les fondants au <mon chéri > pour des visites qui les adorent,moi pas trop ,mais bon ,je vais me sacrifier !!

  12. Bonsoir. Je viens de découvrir votre blog et j’ai tout de suite essayé votre recette de moelleux au chocolat et rocher Suchard, Merveilleux !! Une question :
    Comment se fait-il qu’il doive cuire à 210° alors que les deux autres recettes (avec mon chéri et avec piments) sont à 250 ° bien que les proportions ont l’air d’être à peu près les mêmes ? Que se passerait-il si je le faisais cuire à 250° en laissant moins longtemps ?
    Merci de bien vouloir m’éclairer. Et merci pour vos recettes alléchantes et super simples.

  13. Quelques années sont passées depuis ton post mais je suis passée dans le coin et j’avoue que le mi-cuit moelleux au chocolat et piment est un très bon mélange.
    D’origine asiatique je cuisine souvent en testant des ingrédients exotiques et occidentaux en même temps ^^.
    ça peut sembler bizarre pour beaucoup de personnes mais le mélange chocolat ou le sucré pimenté peut être un succulent dessert .

  14. Une recette bien sympa à déguster au coin du feu…avant de passer sous la couette!
    Le chocolat au coeur de l’hiver c’est excellent pour le moral! Alors on peut faire une petite entorse à la ligne de temps en temps…
    Je trouve ton blog très gai et çà j’aime beaucoup aussi! Alors j’ai fait un lien sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *